Lectures,  Romans

L’ héritage – Katherine Webb

Couverture du livre "L'Héritage" de Katherine Webb

Résumé de la quatrième de couverture – Sorton Mannor, Angleterre. Un somptueux domaine où les sœurs Calcott ont passé toute leur enfance, jusqu’à la disparition mystérieuse de leur cousin Henry. À la mort de leur grand-mère, Beth et Erica reviennent au manoir, laissé à l’abandon depuis des années. En découvrant par hasard une étrange photo, elles vont mettre à jour un terrible secret, qui pèse sur leur famille depuis quatre générations.

SUR LE LIVRE :

Dans ce roman, nous traversons les siècles. Nous suivons l’histoire de ces deux sœurs mais aussi celle de leur grand-mère en simultané. L’une au présent, empreinte de mystère et de découvertes dans ce vieux manoir poussiéreux d’Angleterre, l’autre au passé où nous sommes littéralement projetés au début du 19e siècle dans le territoire de l’Oklahoma aux États-Unis. Ces deux histoires (qui court sur quatre générations), mettent en scène les drames familiaux de leur époque et se rejoignent habilement. Entre conflits, destins et retrouvailles, l’auteure nous ouvre les portes de paysages différents, entre la campagne anglaise froide et dépouillée et les régions chaudes de l’Ouest sauvage américain.

CE QUE J’EN AI PENSÉ :

Un manoir en Angleterre. Ces quatre mots ont suffi pour m’évoquer beaucoup de choses et me laisser tenter par ce livre. Mais ici, nous ne sommes pas juste sur un roman évoquant un simple secret de famille. Si celui-ci est tout de même le point central du livre, ce sont les personnages qui, selon moi, ont la part la plus importante. Entre passé et futur, nous nous retrouvons face à deux cultures et mode de vie opposés. Les décisions des héroïnes, leur force, leur caractère donnent au livre un certain poids, notamment dans les relations humaines . Ainsi il nous est facile de nous identifier à ces femmes qui se retrouvent souvent confrontées à leurs choix et doivent subir leur destin. Le côté historique est également important à mes yeux. Katherine Webb, m’a transporté dans deux mondes totalement différents. En Angleterre, où la nature et la solitude sont si présentes et à l’Ouest des États-Unis où en contradiction, j’ai pu sentir la poussière, la chaleur et le bruit.  En conclusion, L’héritage est un roman assez bien conçu dans la composition de l’intrigue et le lien qui unit les deux histoires. Mais, encore une fois, la vie des personnages et leurs relations entre eux sont pour moi LA grande maitrise de l’auteur dans ce livre. Cela reste un bon moment de lecture !

4 étoiles : ****


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *