• Lectures,  Polars/ Thrillers,  Romans

    Crime en toutes lettres – Sophie Hannah

    Quatrième de couverture – Hercule Poirot passe une excellente journée. Après s’être régalé les papilles en délicieuse compagnie, son chauffeur se gare en parfaite symétrie avec l’entrée de son immeuble, ce qui ferait presque sourire de satisfaction le détective.Mais la vie de Poirot ne reste jamais paisible bien longtemps et, à peine descendu de voiture, sa bonne humeur disparaît lorsqu’une élégante femme l’accoste violemment. Pourquoi Poirot lui a-t-il envoyé une lettre l’accusant du meurtre de Barnabas Pandy, un homme qu’elle ne connaît même pas ?Si la jeune femme est furieuse et choquée, Poirot, lui, est perplexe car il n’a jamais entendu parler de la victime. Quand d’autres lettres signées de…

  • Lectures,  Polars/ Thrillers,  Romans

    Le mystère Sherlock – J.M Erre

    Quatrième de couverture – L’éminent professeur Bobo est en quête d’un détective. Parmi les dix étudiants réunis à l’hôtel Baker Street, un seul aura l’immense honneur d’être nommé titulaire de la première chaire de Sherlock Holmes-éologie de la Sorbonne. Et quoi de mieux, pour passer ces profils à la loupe, qu’un bon crime à résoudre ? Dans “Le mystère Sherlock”, qu’importe le cadavre, pourvu qu’on ait l’indice ! Meurtre, motif, trahison, rebondissement, suspens et humour (anglais) : « Élémentaire, mon cher Watson ! »

  • Lectures,  Romans

    La bibliothèque des cœurs cabossés – Katarina Bivald

    Quatrième de couverture – Tout commence par un échange de lettres sur la littérature et la vie entre deux femmes que tout oppose : Sara Lindqvist, jeune suédoise de vingt-huit ans, petit rat de bibliothèque mal dans sa peau, et Amy Harris, vieille dame cultivée de Broken Wheel, dans l’Iowa. Lorsque Sara perd son travail de libraire, son amie l’invite à venir passer les vacances chez elle. À son arrivée, une malheureuse surprise l’attend : Amy est décédée. Seule et déboussolée, Sara choisit pourtant de poursuivre son séjour à Broken Wheel et de redonner un souffle à cette communauté attachante et un brin loufoque…grâce aux livres, bien sûr.